articles de Minnie

Grande annonce (ou comment suivre son ❤ devient plus facile avec la pratique!...)

Écrit par

 

Suivre son cœur devient plus facile avec la pratique! ;-)

Il y a un quand mon conjoint Marc et moi avons pris la décision de tout quitter au Québec afin de partir vivre l’aventure d’un an dans le sud de la France, c’était une période très chargée en émotions pour moi.

Le projet de partir avait émergé comme possibilité quelques mois auparavant, et même si au départ je résistais — se lancer dans le vide comme ça, ouf, ça me confrontait! —, l’idée de le faire non seulement ne partait pas, mais prenait de l’ampleur avec les semaines qui passaient.

C’est drôle à dire, mais ça semblait être une évidence qu’on allait se lancer dans cette aventure, même si j’avais peur. Très peur, à vrai dire ;-). Mais j’ai réussi néanmoins à trouver mon filon de vérité à travers les peurs et les doutes, et j’ai écouté les murmures de mon cœur qui disaient « vas-y ».

Les 4 mois qui ont suivi, jusqu’à notre départ en août dernier, étaient peuplés de peurs très profondes. Le genre de peurs qui envahissent ton corps, qui te mettent en mode « vigilance » et qui t’empêchent de dormir.

J’avais beau me dire que ces peurs étaient démesurées, qu’elles venaient d’ailleurs que cette décision de changer de pays pour un an, il fallait tout de même les vivre et trouver ma façon de les traverser. Et je suis fière de comment j’ai pris soin de moi à travers une période bien intense!

D’ailleurs, j’en parle plus en détail de cette période dans l’entrevue faite à mon sujet récemment par le blog Thé Vert et Chocolat que je vous invite à découvrir. 

Mais vraiment, quelle chance que je l’ai fait! Car depuis notre arrivée il y a maintenant 9 mois, on vit une expérience des plus riches, belles et profondes. Une période que je qualifierais de « magique », tant les synchronicités, les rencontres d’âmes sœurs et les hasards improbables se multiplient.

Notre vie a connu une joyeuse expansion!

Un an après cette décision initiale de partir pour la France, Marc et moi étions de nouveau confrontés à un choix : rentrer au Québec comme prévu cet été, ou poursuivre avec une deuxième année en France.

Nous avons trouvé notre réponse durant une randonnée en forêt un dimanche après-midi ensoleillé pendant que des amis gardaient notre fils Milo. Nous nous sommes assis sur un banc tranquillement, avons sondé à l’intérieur chacun de son bord, et avons convenu d’un commun accord que c’était juste de poursuivre notre aventure en France.

Certaines raisons d’ordre plus logique étaient évoquées — Milo qui évolue à merveille dans sa petite école Montessori, nos projets sur le web qui vivent une expansion joyeuse et qui ont besoin encore d’être nourris sans avoir à changer de pays —, mais au fond nous avons pris la décision basée sur quelque chose d’intangible, d’invisible et de subtil :

Ce mouvement intérieur du cœur qui chuchotait dans son langage unique, « Restez encore un peu ».

Et cette fois-ci, prendre la décision était tellement plus facile pour moi! Intérieurement, je vivais une légèreté et une anticipation joyeuse de la suite des choses, au lieu de peur et de crainte. Je me réjouissais — je me réjouis! — de cette continuité de notre aventure tout simplement!

Et même si je sais que cette décision de rester implique moins de changement — donc forcément moins de peur de l’inconnu —, je sens également que je renforce ma capacité d’écouter les murmures de mon cœur et de leur faire confiance.

Je sens aussi que, grâce aux derniers mois d’adaptation à un nouvel environnement et aux défis que nous avons vécus ici sur tous les plans, je deviens plus souple intérieurement; je suis plus apte à suivre le flux de la vie, à changer de plan au dernier moment et à faire confiance que tout est parfait, toujours.

Grâce au fait d’avoir fait face aux profondes peurs qui m’ont traversée l’an dernier, je sens que je me suis délestée de plein de schèmes intérieurs dépassés qui dictent comment la vie devrait être vécue.

C’était un processus quelque peu douloureux, je vous l’avoue, mais ô combien libérateur!

Car il est plus facile maintenant d’être à l’écoute de comment la vie veut être vécue à travers moi, à travers nous, au lieu de suivre des conventions qui ne sont pas alignées avec nos valeurs profondes.

Je me sens maintenant plus légère, plus libre et plus en contact avec mes vrais guides :

Les élans de mon cœur, et la vie.

Si j’écoute et si je suis les élans de mon for intérieur, et si la vie répond favorablement à ces élans, je sais que c’est juste et que je suis sur le bon chemin.

Le reste — les peurs, les doutes, le bruit incessant de mon mental — est secondaire.

Alors voilà, c’est le temps de l’officialiser et de le fêter :

Notre #aventuredunanenfrance se prolonge jusqu’en été 2018!

Que de gratitude à la vie pour tout ce que nous vivons en ce moment! 

Amis de la France, il paraît nous avons encore d’autres choses à vivre avant mon retour définitif au Québec. J’en suis ravie! :-)

Amis du Québec, nous serons de retour cet été pour presque deux mois, question de nous nourrir de notre famille, de nos amis et des lacs et forêts des Laurentides... Car difficile de nous en passer trop longtemps, même si le paysage toscanesque du Tarn nous nourrit beaucoup!

Et il va de soi que j’ai déjà plein d’idées pour cette année supplémentaire de ce côté de l’océan atlantique, et je vous en parlerai très prochainement.

D’ici là, n’hésitez pas à venir vers moi si vous avez des idées, des propositions ou des élans du cœur à partager!

 

À vous maintenant

Parce qu’une histoire partagée trouve son sens dans ce qu’elle évoque chez les autres, qu’est-ce que ce texte éveille en vous?

Quelles décisions avez-vous prises (ou ne pas prises) en suivant la sagesse de votre cœur?

Quels sont les élans profonds de votre cœur en ce moment, et de quelle façon pouvez-vous les honorer?

Partageons (dans les commentaires!) cette grande richesse qu’est l’intelligence et la justesse du cœur!

 

Avec joie,

Minnie xx

 

Minnie Richardson
Vecteur de conscience
Coach de vie et Praticienne en travail rituel
Pour connaître la Conscience en soi
Pour me suivre sur Facebook
Pour découvrir ma chaîne YouTube

Lu 2244 fois
f
Partagez !
FacebookTwitterRSS FeedPinterest
×

Joignez-vous au newsletter et recevez vos cadeaux!
1. Méditation « Au fond de mon lac intérieur » - 20 minutes pour explorer votre paysage intérieur sur une trame sonore qui transporte.
2. Texte « 5 habitudes pour une vie plus consciente » - Pratiques de présence pour un quotidien avec plus de sacré, joie et sens.